Articles US MAG

AVS : Quel avenir ? - US n° 728 du 16 mars 2013

La question de la professionnalisation des accompagnants des enfants et adolescents en situation de handicap fait débat actuellement et des annonces doivent être faites dans les prochains mois.

Le SNES a rappelé ce qu’il entend par la notion de « professionnalisation ».
Les missions remplies actuellement par les AVS exigent la création d’un véritable métier au sein de la fonction publique avec une formation spécifique et donc un recrutement par concours, seul moyen de garantir une mission d’intérêt général et la meilleure protection pour les
personnels qui l’exercent. Il est indispensable de distinguer les missions éducatives, des missions sanitaires ou sociales.
En effet, notre préoccupation principale est l’accompagnement des
élèves en situation de handicap au sein des établissements mais également dans le travail qu’ils ont à effectuer à la maison.
Pour cela, ils ont besoin d’un personnel compétent et qualifié
qui puisse les accompagner au mieux dans leur cursus scolaire pour ne pas les pénaliser dans la poursuite de leurs études. Il nous semble donc inéluctable que le niveau Bac soit le minimum requis pour pouvoir suivre les élèves jusqu’en Terminale, car dans la plupart des cas, il est
nécessaire de maîtriser le contenu des cours pour pouvoir les aider efficacement.

Toute solution autre que l’intégration de ces personnels au sein de la fonction publique sous un statut de fonctionnaire n’est pas satisfaisante.

Des hypothèses ont été évoquées récemment comme la création de Groupements d’Intérêts Publics avec des acteurs publics et privés au sein de cette structure. Cela ne permettra pas de répondre aux exigences fixées précédemment sans parler des risques de poursuivre la précarisation des personnels en poste avec la
création de CDD au sein du GIP.

Les attentes des collègues aujourd’hui sont
fortes et les craintes pour leur avenir professionnel sont importantes.
Nous avons l’occasion de créer un avenir meilleur dans l’intérêt des élèves en situation de handicap et des personnels qui les accompagnent, ne passons pas à côté !

Aude Lemoussu

Autres articles de la rubrique Articles US MAG